Des scientifiques pensent savoir quand les extraterrestres nous contacterons

nous contacterons

Les chercheurs ont utilisé une série de calculs pour prédire la probabilité d’une vie extraterrestre qui existerait dans l’univers et combien de temps cela prendrait pour que leurs signaux se transmettent à travers l’espace.

La science s’est longtemps demandé pourquoi nous n’avons jamais entendu parler de vie interstellaire avec le nombre infini de systèmes solaires qui existent dans l’univers – et le nombre énorme de planètes semblables à la Terre.

Cette curieuse énigme scientifique – appelé le “paradoxe de Fermi” – a inspiré le travail des scientifiques, qui prétendent que le contact avec une civilisation extraterrestre est une question de quand, pas si.

Mais tandis que les fans d’extraterrestres peuvent garder les yeux sur le ciel, il n’y aura probablement pas de contact avant le prochain millénaire.

Les chances prédisent qu'il n'y aura pas de contact pendant ce millénaire

Les chances prédisent qu’il n’y aura pas de contact pendant ce millénaire

Evan Solomonides, un étudiant en doctorat à l’université Cornell, a déclaré : “Nous n’avons pas encore entendu parler des extraterrestres, car l’espace est grand – mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien. Il est possible à tout moment de le découvrir, mais il devient probable que nous recevions quelque chose d’ici 1500 ans à partir de maintenant.”

Leur point de départ était la propre croissance technologique de l’humanité – la prédiction que les signaux de télévision et de radio de la Terre ont voyagé à 80 années lumière du soleil depuis que nous avons commencé à diffuser il y a 80 ans.

Basé sur le “principe de la médiocrité” – qui suppose qu’il n’y a rien de spécial à propos de la Terre – l’équipe a exclu l’idée que l’humanité a été la première ou la dernière à développer des capacités de radiodiffusion.

Leur point de départ était la propre croissance technologique de l'humanité

Leur point de départ était la propre croissance technologique de l’humanité

Ces éléments ont été alors ajoutés à une équation qui mesure la fréquence de vie résultant sur des planètes à l’extérieur de notre système solaire pour inventer la prédiction finale.

M. Solomonides a ajouté : “Jusque-là, il est possible que nous semblions être seuls – même si nous ne le sommes pas. Mais si nous arrêtons l’écoute ou la recherche, nous pouvons manquer des signaux. Donc, nous devrions continuer à chercher.”

Source : Daily Express

1 Commentaire

  1. Patrice

    Avec nos moyens techniques actuels, il n’est pas possible de dialoguer avec une autre civilisation lointaine. La distance avec d’autres planètes éventuellement habitables se chiffres en dizaines ou centaines d’années lumière. D’autres intelligences connaissent peut-être un mode de transmission quantique instantané, mais nous n’avons pas encore acquis ces connaissances, si elles existent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *