Crise des Gilets jaunes : Macron reconnaît avoir fait «des erreurs»

Soulevant le sujet des Gilets jaunes dans l’interview accordée à la chaîne italienne Rai 1, Emmanuel Macron a constaté que des «erreurs» qu’il avait commises par le passé pouvaient bien expliquer en partie la crise d’aujourd’hui.

La mobilisation des Gilets jaunes qui se poursuit depuis plus de trois mois en France a été également évoquée lors de l’entretien du Président français par la chaîne italienne Rai 1. Emmanuel Macron a notamment admis que des erreurs qu’il avait faites dans le passé pouvaient être en partie la raison de la crise actuelle.

«Quand on va trop vite, qu’on est trop rapides ou trop caricaturaux, on fait des erreurs», a-t-il déclaré dans l’émission Che tempo che fa. «Moi, j’en ai fait d’ailleurs par le passé, c’est une partie de l’explication de la crise.»

Crise des Gilets jaunes

https://twitter.com/fabfazio/status/1102188166994378752

Le Président a souligné qu’«on ne peut pas laisser les gens qui ont besoin de travailler, de vivre, de bouger, face à une impossibilité de mobilité pour quelque raison que ce soit» :

«Il faut les réconcilier. C’est par l’expertise scientifique, par le dialogue, la concertation et par l’innovation.»

Face à la taxe sur les prix du carburant, de nombreux Français sont descendus dans les rues depuis le 17 novembre 2018. Ce premier samedi du mois de mars, la France a déjà connu l’acte 16 des Gilets jaunes.

Au total, le ministère de l’Intérieur a comptabilisé ce samedi 39.300 manifestants à travers le pays, dont 4.000 à Paris. Le syndicat France Police — Policiers en colère a à son tour fait état de 200.000 manifestants dans tout le pays, tandis que la page Facebook «Le Nombre jaune» a compté 96.427 personnes.

Lire aussi : Emmanuel Macron sur les Gilets jaunes : «C’est un gigantesque échec collectif, j’en prends ma part.»

Source : Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *