Un petit groupe de progressistes français veut élire un étranger clandestin comme président

étranger clandestin

Alors que le chaos des vents politiques continue de souffler en France sur qui deviendra le prochain dirigeant de la nation européenne, un groupe de progressistes libéraux veut faire entrer un étranger clandestin pour devenir leur prochain président.

Désireux d’apporter leur «espoir et changement» aux rivages français, un groupe militant libéral a créé une pétition et un site Web intitulé Obama 2017.FR, et ils cherchent à obtenir son nom sur la liste de candidats pour le président en dépit du fait qu’il n’est même pas un citoyen français.

Pourquoi Obama ? “Parce qu’il a le meilleur curriculum vitae au monde pour ce travail”, annonce le site Web, qui n’est en aucune façon lié à Obama.

“A l’heure où la France va voter massivement pour l’extrême droite, nous pouvons encore donner une leçon de démocratie à la planète en élisant un président français, un étranger”, dit le site en français.

Un porte-parole du groupe a déclaré à ABC News jeudi matin : «Nous avons commencé à rêver de cette idée deux mois avant la fin de la présidence d’Obama. Nous avons rêvé de cette possibilité de voter pour quelqu’un que nous admirons vraiment, quelqu’un qui pourrait nous amener à nous projeter dans un avenir brillant. Alors, nous avons pensé, que ce soit possible ou non, qu’il soit ou non français, nous devons le faire pour de vrai, pour donner aux français l’espoir… Vive la République, Vive Obama, Vive la France et les USA. – ABC News

L’ironie de cela, bien sûr, est que le lieu de naissance d’origine de Barack Obama a fait l’objet d’une grande controverse alors qu’il demeurait au Bureau ovale entre 2009 et 2017, avec de nombreux Américains remettant en question s’il était même un citoyen natif.

étranger clandestin

étranger clandestin

Peut-être ne devrait-il pas être surprenant que les personnes vivant dans un État membre de l’Union européenne cherchent à élire un ressortissant étranger pour devenir leur prochain président, d’autant plus que l’un des principaux candidats à la chancellerie en Allemagne demande le vote des étrangers clandestins lors de leur prochaine élection. Et ce devrait être un énorme signe d’avertissement aux Américains et aux Européens que le Parti Progressiste est vraiment le Parti Globaliste, où le nationalisme et la citoyenneté ont très peu de sens dans leur vision de l’avenir.

Source : Secrets of the Fed

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *