Le Parlement européen demande l’abandon des accusations contre Snowden

parlement-snowden-europe

Dans un vote de 285 à 281, le Parlement européen a invité les États membres à laisser tomber les poursuites en justice contre Edward Snowden, disant qu’il est un “défenseur international des droits de l’homme” qui doit être protégé comme un dénonciateur. Dans une déclaration, le Parlement a demandé que les pays “lui accordent la protection et empêchent par conséquent l’extradition ou la restitution par des tiers”.

Une version très semblable du vote aurait été prête à être essayée l’année dernière, mais ne pouvait en fin de compte pas trouver d’accord.

Le vote a abordé une résolution plus large passée par le Parlement, qui a mesuré les réponses de pays membres de l’Union européenne après les fuites de Snowden. Selon le Parlement, il n’y a pas assez de progrès qui ont été faits pour restreindre la surveillance massive à la suite des fuites.

L’organisation a également cité des préoccupations au sujet de nouvelles lois qui ont augmenté “les capacités de surveillance des organismes de renseignement”. La France a adopté une loi de surveillance controversée en avril, et le Royaume-Uni et les Pays-Bas ont également été nommés par le Parlement. La résolution a également salué une décision au début du mois qui invalidait l’accord controversé de partage de données de l’Europe avec les États-Unis.

Le vote sur Snowden n’est pas obligatoire pour les pays membres, et en effet, la réception à l’idée européenne d’asile pour Snowden, qui est actuellement exilé à Moscou, a été mélangée. Mais en dépit de l’approbation mince du vote, c’est un spectacle de soutien officiel pour l’ex-employé de la NSA.

Source : The Verge via European Parlement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *