Elon Musk vient de dévoiler ses plans pour aller sur Mars en 2022 !

Mars en 2022

Elon Musk, le fondateur milliardaire de SpaceX, dévoilait ce vendredi ses plans pour envoyer des vaisseaux spatiaux sur Mars en 2022. Il propose également de voyager sur Terre en fusée, ramenant la durée des trajets entre les principales villes à moins d’une demi-heure.

En voilà une conférence de presse qui décoiffe ! Mars en 2022, des voyages en fusée, le fondateur de Space X n’y va pas par quatre chemins. Le génial Elon Musk s’exprimait il y a quelques heures lors d’un congrès mondial d’astronautique qui rassemblait jusqu’à vendredi 4 000 experts à Adélaïde, en Australie. L’événement a été retransmis en direct sur YouTube et la retransmission est disponible sur la chaîne de SpaceX à cette adresse.

Concernant la planète rouge, la construction d’un premier vaisseau doit commencer dans six ou neuf mois, note le milliardaire. “Je suis assez confiant. On pourra achever le vaisseau et le lancer dans cinq ans environ.” L’objectif annoncé sera de faire atterrir deux engins cargos avec pour mission principale de trouver la meilleure source d’eau possible. Ces vaisseaux transporteraient les infrastructures suffisantes pour assurer la survie sur Mars, avant que des gens n’y soient convoyés en 2024.

Pour ces voyages, l’entrepreneur compte s’appuyer sur une fusée réutilisable baptisée « BFR », pour Big Fucking Rocket (putain de grosse fusée). “On cherche encore le nom”, a-t-il précisé dans un sourire. Cette fusée remplacerait à terme les lanceurs Falcon 9, le Falcon Heavy, ainsi que la capsule Dragon utilisée par la NASA. Haut de 106 mètres, large de 9 mètres et capable de transporter une charge de 150 tonnes, l’appareil serait par ailleurs cinq fois plus grand que le Falcon Heavy, le lanceur le plus imposant de la gamme. La BFR sera par ailleurs capable d’accueillir une centaine de personnes réparties dans une quarantaine de cabines avec des espaces communs pour se réunir et pour se dégourdir les jambes.

Mais ce n’est pas tout. Le milliardaire compte également s’appuyer sur ces nouvelles fusées pour raccourcir la durée des trajets entre les principales villes du monde entier. Un Bangkok-Dubaï prendrait 27 minutes, tandis que Tokyo serait à 30 minutes de distance de New Delhi. “Une fois sorti de l’atmosphère, ça roulerait tout seul, sans turbulences, rien. Il n’y a pas de météo et on peut gagner des destinations longue distance en moins d’une demi-heure. Si on construit ce truc pour aller sur la Lune ou sur Mars, pourquoi ne pas aller aussi dans d’autres endroits sur Terre”, a-t-il noté. C’est pas faux.

Source : SciencePost


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *