Les sénateurs et le président ont eu un briefing confidentiel sur les observations d’ovnis

En janvier, l’ancien sénateur du Nevada Harry Reid a demandé la tenue d’audiences officielles du Congrès sur le mystère des ovnis.

M. Reid a parrainé une étude secrète du Pentagone sur les OVNI appelée Programme avancé d’identification des menaces aérospatiales (AATIP), qui a débuté en 2007 et s’est officiellement terminée en 2012, mais qui pourrait se poursuivre sous une nouvelle forme. L’étude a finalement été rendue publique en décembre 2017 dans le New York Times. Aujourd’hui, Politico a rapporté que trois sénateurs américains ont assisté à une séance d’information classifiée du Pentagone, le mercredi 19 juin 2019, sur les observations d’ovnis par la Navy.

Rachel Cohen, porte-parole du sénateur Mark Warner, a confirmé la rencontre.

“Si les pilotes de la Navy se heurtent à des interférences inexpliquées dans les airs, le sénateur Warner estime que nous devons aller au fond des choses”, a déclaré son porte-parole, M. Cohen, dans un communiqué.

La séance d’information a eu lieu après que le président Trump eut admis qu’il avait lui aussi été informé des observations d’ovnis qui ont été publiées plus en détail dans un récent article du New York Times en mai.

“J’ai eu une très brève réunion à ce sujet”, a déclaré M. Trump à ABC News lors d’une entrevue diffusée dimanche. “Mais les gens disent qu’ils voient des ovnis, est-ce que j’y crois ? Pas particulièrement.”

Selon Politico :

“Les responsables ont interrogé de nombreux marins et aviateurs, anciens et actuels, qui affirment avoir rencontré des aéronefs très perfectionnés qui semblaient défier les lois de l’aérodynamique lorsqu’ils sont entrés dans l’espace aérien militaire protégé – dont certains ont été capturés sur vidéo et rendus publics.”

Cette séance d’information classifiée fait suite à une décision prise récemment en avril par la Navy de mettre à jour les procédures officielles permettant aux pilotes et à d’autres membres du personnel de signaler le phénomène aérien non identifié. Ce changement de politique fait suite à des séances d’information au cours desquelles de hauts responsables du renseignement naval et des aviateurs qui ont été témoins de “dangers pour la sécurité aérienne” ont discuté de la question avec des membres du Congrès et du personnel.

À aucun moment la Navy n’a laissé entendre que l’embarcation comportait des traces d’extraterrestres. Ils ne font aucune référence officielle aux ovnis mais les appellent plutôt Phénomènes Aériens Non Identifiés.

Aujourd’hui, la Navy garde secret le sujet des dernières séances d’information, mais plusieurs responsables actuels et anciens ayant des connaissances directes ont indiqué que les rapports sur les ovnis sont en augmentation.

“Il y a des gens qui sortent de l’obscurité”, a déclaré un ancien fonctionnaire du gouvernement qui a participé à certaines des réunions.

Un responsable du renseignement a ajouté : “D’autres demandes de briefings arrivent.”

Suite à ces briefings, les partisans espèrent que le Congrès prendra d’autres mesures pour obliger le Département de la Défense à étudier les ovnis en utilisant des méthodes comme la collecte de données par satellite.

Pour en savoir plus sur les observations d’ovnis de la Navy, regardez ci-dessous :

L’appel du sénateur Harry Reid pour que le Congrès s’intéresse davantage aux observations crédibles d’ovnis semble avoir été efficace. M. Reid et le regretté sénateur John McCain partageaient un intérêt pour l’AATIP avec d’autres membres du gouvernement.

“Ce que j’ai appris, c’est qu’on ne peut pas simplement cacher sa tête et dire que ces choses ne se produisent pas”, a dit M. Reid. “Nous avons des installations militaires où des centaines et des centaines de personnes qui étaient là voient ces choses.”

“Et comme je l’ai dit, c’est un phénomène mondial”, a-t-il poursuivi. “Pas seulement ici, aux États-Unis. Il y a certains endroits où nous ne comprenons vraiment pas pourquoi il y a plus d’occurrences et cela fait longtemps que ça dure.”

Les études de l’AATIP ne couvraient pas seulement les ovnis, mais aussi un large éventail de sujets de pointe tels que l’invisibilité, la propulsion avancée, les métamatériaux utilisés par les extraterrestres présumés, le suivi des objets hypersoniques, les moteurs de distorsion, l’énergie noire et “la manipulation des dimensions supplémentaires”.

Les observations d’ovnis par les militaires indiquent que l’avion pourrait être capable de voler avec de telles méthodes. M. Reid suggère qu’il y a des éléments de preuve auxquels l’AATIP n’a pas pu avoir accès, et il espère que cela changera dans de nouvelles études.

Voir les remarques de l’ancien sénateur Reid dans 8News NOW Las Vegas ci-dessous :

Lire aussi : Un universitaire dit que les ovnis existent, mais cela ne veut pas dire que les extraterrestres existent aussi

Sources : Ancient Code, Politico, Futurism – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *