«Il vient à minuit». Un New-yorkais convaincu de partager sa maison avec un fantôme

maison avec un fantôme

Adam Ellis, illustrateur à New York, est certain que sa maison abrite le fantôme d’un garçon au crâne fracassé. Ce fantôme lui rend visite, qu’il dorme ou qu’il soit éveillé, et terrorise ses chats. Adam raconte ses mésaventures dans son Twitter en accompagnant ses publications de photos et de vidéos.

Depuis un certain temps, la vie de l’illustrateur new-yorkais populaire Adam Ellis n’est plus la même. Le jeune homme assure partager sa maison avec un fantôme qui vient frapper à sa porte quand la nuit tombe.

Alors, mon appartement est actuellement hanté par le fantôme d’un enfant mort et il essaie de me tuer.

D’après Adam, il a vu pour la première fois ce garçon assis au pied de son lit au moment où il avait une paralysie du sommeil. Illustrateur de profession, Adam a même dessiné celui qui perturbe son calme et qu’il appelle David :

Adam dit que lorsqu’il a déménagé, ce «David» a arrêté de le hanter pour un certain temps, mais tout a recommencé peu après.

Ces quatre dernières nuits, mes chats s’approchent de la porte d’entrée à minuit pile et la fixent tout simplement, comme si il y aurait quelqu’un dehors.

Adam a même publié une vidéo de 45 secondes qui montre que son chat manifeste un intérêt particulier à la porte.

Un jour Adam a essayé de faire une photo par le judas, mais derrière la porte il n’y avait personne. Dans une vidéo qu’il a publiée, Adam montre comment les photos qu’il fait dans le couloir où serait passé ce fantôme, sont complètement noires.

Après avoir reçu des commentaires de ceux qui supposent que ses chats demandent à aller aux toilettes ou tout simplement descendre là où ils avaient habité, Adam a répondu que cela ne se passe qu’à minuit.

Certains utilisateurs estiment qu’Adam a inventé toute cette histoire. D’autres le croient et avancent leurs propres versions concernant des enfants morts et des meurtres non résolus qui pourraient intéresser Adam.

Source : Sputnik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *