Le chef de la NASA admet qu’il croit aux extraterrestres


La vérité est ailleurs.

Beaucoup d’entre nous croient, malgré l’absence de preuves concluantes, que les extraterrestres existent.

Et, depuis mercredi, vous pouvez compter parmi eux Bill Nelson, administrateur de la NASA, qui vient d’admettre qu’il pense que nous ne sommes peut-être pas seuls dans la galaxie après avoir lu la version classifiée du rapport des services de renseignement américains sur les observations répétées d’ovnis par les pilotes de la marine, selon une première information de CNN.

Cela pourrait marquer un changement fondamental dans la façon dont nous prenons au sérieux l’idée de vie extraterrestre.

L’administrateur de la NASA pense que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers

« J’ai vu la version classifiée » du rapport des services de renseignement, a déclaré Nelson lors d’une interview avec CNN. « Il dit en gros ce que nous pensions […] nous ne connaissons pas la réponse à ce que ces pilotes de la Marine ont vu. Ils savent qu’ils ont vu quelque chose, qu’ils l’ont suivi, qu’ils ont verrouillé leur radar dessus, qu’ils l’ont suivi, qu’il se déplaçait soudainement et rapidement d’un endroit à un autre. » Il a ajouté que le rapport documente plus de 140 observations d’ovnis de ce type. « Donc naturellement, ce que je demande à nos scientifiques de faire, c’est de voir s’il y a une explication quelconque, d’un point de vue scientifique. »

Le rapport public du renseignement américain sur les observations d’ovnis n’était pas concluant sur la question de l’origine de ces événements, mais l’humeur de Nelson après avoir lu le rapport classifié était optimiste. « Il y a trois ans, j’ai parlé aux pilotes de la Marine, a-t-il commencé, et mon sentiment est qu’il y a clairement quelque chose. Il ne s’agit pas nécessairement d’un extraterrestre, mais si c’est une technologie dont disposent certains de nos adversaires, alors nous ferions mieux de nous inquiéter. » À la question de savoir si nos « adversaires » sont capables de créer des ovnis comme ceux aperçus, Nelson a répondu que la NASA ne le pense pas.

Le télescope spatial James Webb pourrait révéler des signes de vie extraterrestre dans l’Univers

« Jusqu’à présent, nous n’avons reçu aucune communication de quelque chose d’intelligent », a déclaré Nelson. « Depuis ‘Star Trek’, les gens ont envie de découvrir ce qu’il y a dans le cosmos. Sommes-nous seuls ? Personnellement, je ne pense pas que nous le soyons, l’univers est si grand ! Il y a 13,5 milliards d’années que l’univers a commencé. C’est plutôt grand ! » L’administrateur de la NASA a ajouté que la découverte en cours d’autres planètes autour d’autres étoiles. Il a également souligné que le télescope spatial James Webb, dont le lancement est prévu dans le courant de l’année, permettra de remonter presque jusqu’au début de l’univers.

Sur ce point au moins, Nelson n’a certainement pas tort. La semaine dernière, les données des télescopes spatiaux Hubble et Spitzer ont révélé que les premières étoiles ont explosé environ 250 à 350 millions d’années après le Big Bang. Mais ces découvertes, ajoutent les scientifiques auteurs de l’étude publiée dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, ont effectivement épuisé les capacités de ces observatoires spatiaux vieillissants. Une fois que le télescope spatial James Webb sera lancé et actif, il pourrait repousser les frontières de l’astronomie plus près du Big Bang que jamais auparavant. Et, dans un laps de temps mesuré par la quasi-totalité de l’âge de l’univers, il semble peu probable que nous ne trouvions aucun signe d’intelligence extraterrestre, où que ce soit, jamais.

Lire aussi : Un nouveau rapport gouvernemental sur les ovnis montre que l’armée prend enfin les choses au sérieux

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *