Dans les musées chinois, la reconnaissance faciale remplacera les tickets

musées chinois

Baidu, le “Google chinois”, teste des technologies de reconnaissance faciale grâce à l’apprentissage informatique qui pourraient devenir incontournables dans le secteur touristique.

Le logiciel a été testé à Wuzhen sur 5 000 touristes parmi les dizaines de milliers qui visitent la ville chaque jour.

Le système en question vise à remplacer les tickets d’entrée classiques et même numériques pour réduire le temps d’attente et créer un confort supplémentaire pour les visiteurs. Selon les développeurs, sa précision est de 99,77%.

Le mode de fonctionnement du système est très simple: quand un touriste arrive à Wuzhen pour la première fois et s’installe dans un hôtel, le logiciel prend sa photo, qui reste ensuite dans la base de données. A l’entrée de chaque lieu d’intérêt de la ville sont installés des cadres spéciaux avec des tablettes qui enregistrent des vidéos.

Le dispositif envoie simplement les images sur un cloud et vérifie les données enregistrées. Sachant que toute cette procédure ne demande que 0,6 seconde.

Pendant les essais, le système a utilisé quotidiennement les informations de 5 000 touristes parmi ceux qui s’installaient dans les hôtels locaux (environ 15-20% du nombre total de visiteurs). Cependant, les capacités potentielles du logiciel sont bien plus importantes: il peut traiter plus d’un milliard de visages.

Par ailleurs les représentants de Baidu négocient avec d’autres villes touristiques et étudient la possibilité d’adapter ces technologies aux immeubles résidentiels. Ce système pourrait également être testé pour vendre des tickets aux grands événements tels que les concerts et les festivals.

Source : Sputnik France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *