Neom, la mégalopole du futur avec sa propre Lune, ses dinosaures et ses robots, passe à la phase suivante


La construction de la ville technologique de 500 milliards de dollars – l’état de l’avenir – va de l’avant.

Neom-ville-future

  • La mégalopole futuriste Neom est en construction en Arabie Saoudite.
  • La ville sera entièrement automatisée, leader en matière de santé, d’éducation et de qualité de vie.
  • Elle comprendra une lune artificielle, l’ensemencement de nuages, des gladiateurs robotisés et des taxis volants.

L’humanité a développé de nouvelles technologies à une vitesse fulgurante, mais ont-elles apporté suffisamment d’avantages clairs quant à la durée et à la qualité de notre vie ? Une grande partie de la technologie semble ajouter encore plus de stress, conçu à la fois pour nous aider à faire face et nous piéger davantage dans les exigences trépidantes de la vie moderne. Mais que se passerait-il si vous pouviez partir de zéro et créer le genre de société où le meilleur de la technologie utiliserait les meilleures idées en robotique, en soins de santé, en production d’énergie et au gouvernement ? Telle est la promesse utopique de la ville-état futuriste de 500 milliards de dollars, Neom, en cours de construction en Arabie saoudite.

“C’est la page blanche dont vous avez besoin pour écrire le prochain chapitre de l’humanité”, promet la publicité pour la ville sur la page d’accueil Neom.

Les consultants américains, engagés par les développeurs de la ville, ont présenté une proposition de 2 300 pages qui veut que Neom soit largement géré par des robots, avec des fonctionnalités accrocheuses basées en partie sur une technologie qui n’existe pas encore. Certaines des choses amusantes que la ville aurait sont des taxis volants, du sable brillant dans le sable sombre, l’ensemencement de nuages pour faire pleuvoir la pluie dans le désert, des robots domestiques, des combats en cage robotique de style MMA, et, bien sûr, une île semblable à Jurassic-Park, remplie de dinosaures robot.

Le plus curieux de tout serait peut-être que Neom aurait une lune artificielle gigantesque, constituée d’une flotte de drones, qui non seulement s’allumerait toutes les nuits, mais pourrait aussi diffuser des images en direct de l’espace.

Fonctionnant à l’énergie éolienne et solaire, la ville serait également un centre d’innovation technologique et médicale de pointe, fer de lance des efforts de génie génétique pour améliorer le corps humain.

Être un phare de progrès, où de nombreux citoyens travailleraient dans des start-ups tout en étant éduqués de manière innovante comme les facultés d’holographie, rendrait l’économie de Neom robuste. En fait, elle aurait “le PIB par habitant le plus élevé”, selon la proposition.

La zone de la mer Rouge où Neom sera construite :

Neom est la version abrégée du terme latino-arabe Neo-Mustaqbal, qui signifie “nouvel avenir”. Dans combien de temps dans le futur ? La première phase du projet est déjà achevée et la deuxième phase sera annoncée d’ici la fin de l’année, a récemment promis Nadhmi Al-Nasr, PDG de Neom, sur le site du premier aéroport commercial de la ville, Gayal.

La première phase a consisté à conceptualiser les plans économiques, de financement et de développement de Neom. La construction de l’aéroport et d’un centre de villégiature a également commencé. La deuxième phase devrait permettre d’étoffer davantage les détails de “ce que Neom va devenir”, a déclaré M. Al-Nasr à Arab News.

“Neom, c’est tout ce qui est nécessairement tourné vers l’avenir et visionnaire”, a écrit M. Al-Nasr. “”Nous parlons donc de technologies à la pointe de la technologie, voire dans certains cas encore en développement et peut-être théoriques.”

L’Arabie Saoudite envisage une ville futuriste, “Neom” (vidéo promotionnelle complète)

Le projet a été lancé en 2017 par le prince héritier Mohammed bin Salman d’Arabie saoudite. Il est prévu d’inclure 450 km de côtes de la mer Rouge, ce qui en ferait une destination de vacances majeure – à 8 heures de vol de n’importe où dans le monde, selon les calculs des consultants. Neom s’étendra sur une superficie totale de 26 500 km2 dans trois pays, dont le nord-ouest de l’Arabie saoudite, l’Égypte et la Jordanie.

La ville elle-même sera “la première zone internationale indépendante au monde”, présente sa littérature marketing. Reste à savoir jusqu’à quel point elle sera réellement indépendante. Le Royaume d’Arabie saoudite a mis en place une “autorité spéciale”, présidée par le Prince héritier lui-même, pour superviser le développement du projet. Une fois construite, la zone sera gérée par un “cadre réglementaire qui adoptera des lois d’investissement de classe mondiale pour soutenir les résidents et les secteurs économiques ciblés”, déclare sa présentation, qui prétend également que la ville-état aura un “système judiciaire autonome”. Ses lois, appliquées par l’automatisation à l’échelle de la ville et le suivi de ses citoyens, seraient indépendantes de celles de l’Arabie saoudite, créées par une liste d’investisseurs locaux et étrangers “en conformité avec les meilleures pratiques internationales”.

Si vous vous demandez toujours si la mégalopole serait soumise aux pratiques sociétales du royaume musulman, Neom affirme qu’elle utilisera les meilleures pratiques du monde entier qui peuvent améliorer la vie de ses résidents.

La réalité peut cependant être bien différente, car l’examen des documents par les consultants du Wall Street Journal a révélé que les juges de Neom relèveraient directement du roi, tandis que la charia serait toujours la loi du pays. La seule grande exception pourrait être l’alcool, qui est censé être autorisé.

Combien de temps prendra le projet ? La chronologie globale est estimée à 7-10 ans à partir de maintenant. Le plan a certainement ses détracteurs et ses éventuels problèmes de droits de l’homme, comme le plan de réinstallation forcée de plus de 20 000 personnes indigènes dans la région.

Lire aussi : Lancement du premier satellite d’Asgardia, la première « nation de l’espace »

Source : Big Think – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *