Le système solaire à l’échelle reconstitué sur Terre en vidéo

système-solaire_echelle

Le système solaire est vraiment ahurissant. La Terre se trouve à plus de 149 millions de kilomètres du soleil, sur une plus petite échelle, la Lune est à environ 384 000 kilomètres de notre planète.

Ces distances sont énormes, mais quelques amis ont créé une vidéo pour nous montrer comment ils ont construit un modèle du système solaire à l’échelle conçu pour aider à imaginer l’échelle des grandes planètes dans le système solaire et leurs orbites.

“La seule façon de voir une maquette du système solaire est d’en construire une,” a dit Wylie Overstreet, l’un des créateurs du modèle.

Les créateurs ont utilisé 11 kilomètres d’espace dans le désert du Nevada pour tracer les orbites de chacune des grandes planètes (de Mercure à Neptune) qui orbitent autour du soleil.

L’équipe a ensuite montré les orbites de chacune des planètes avec une lumière représentant les tailles de Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Le résultat est une sorte d’éblouissement. Les téléspectateurs obtiennent une bonne vision de l’endroit où les planètes se trouvent par rapport aux autres et au soleil, et de plus, c’est vraiment amusant à regarder.

Et ce n’est pas le seul.

“Il y a beaucoup de modèles du système solaire à l’échelle qui montrent les tailles des planètes à l’échelle et les distances séparant leurs orbites,” a dit Emily Lakdawalla, scientifique des planètes et rédacteur en chef de Planetary Society, à Mashable via Twitter DM,

“La distinction ici est qu’ils dessinent toutes les orbites circulaires, qui montrent également les distances qui les séparent. Je n’ai jamais vu ça auparavant, mais je ne peux pas dire avec certitude si cela a déjà été réalisé.”

Une des plus grandes de ces échelles se trouve en Suède, à dit Lakdawalla.

Cette échelle commence avec l’immense bâtiment Globe Arena à Stockholm et s’étend à travers le pays à partir de là. Les distances et les tailles des planètes sont échelonnées sur une échelle de 1/20000000, selon le site Web du Système solaire en Suède.

Cette échelle comprend toutes les grandes planètes et les lunes du système solaire, y compris la Lune de la Terre, Pluton, la comète de Halley et l’astéroïde Éros.

Le nouveau modèle sur la vidéo est cool mais il n’est pas parfait.

La taille de chaque planète est peut-être à l’échelle, mais leurs vitesses relatives dans les orbites ne le sont pas.

“Le seul aspect de leur modèle qui me dérange le plus est qu’ils ne semblent pas avoir pris en compte les différences dans les périodes orbitales entre les planètes”, a déclaré Sarah Hörst de l’université scientifique Johns Hopkins à Mashable par courriel.

“C’était un peu difficile de vérifier leur travail. Cela ne signifie pas que leur modèle est inexacte, mais il aurait pu être amélioré.”

Le modèle “oubli” aussi une bonne partie du système solaire.

Notre quartier cosmique est vraiment, vraiment grand, donc il est difficile d’inclure tous les organismes importants dans un modèle à l’échelle comme celui-ci, mais Hörst pense qu’il est dommage de ne pas avoir inclut Pluton et d’autres objets plus petits, au moins pour leur importance scientifique.

«Ces mondes, bien que plus petits et non définis comme des planètes, nous apprennent beaucoup de choses sur la façon dont les planètes se forment, fonctionnent et évoluent (par exemple Pluton : Planète ou non ? Il semble qu’elle fonctionne comme un bon nombre de planètes) et je souhaitera qu’une plus grande partie du public inclut ces mondes dans leurs images mentales du système solaire,” a ajouté Hörst.

Cependant en dépit de ces choses, Hörst est tout d’abord heureuse que les gens essaient de rendre le système solaire à l’échelle sur Terre pour que les gens puissent plus facilement comprendre son fonctionnement.

Source : Mashable par Miriam Kramer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *