L’ESA veut que les humains vivent dans des grottes souterraines sur la Lune


L’Agence spatiale européenne (ESA) a déclaré vouloir que les humains puissent un jour s’abriter durablement dans des grottes souterraines sur la Lune.

caves-Lune

Bien que la surface de la Lune ait été explorée, on en sait relativement peu sur ce qui se cache sous la surface. L’ESA veut explorer sous cette surface, en particulier les fosses qui, selon les géologues planétaires, pourraient être causées par l’effondrement des tubes de lave lorsque la lave s’est écoulée sous cette surface il y a plus d’un milliard d’années.

Les mers lunaires (grandes plaines sombres) ont été causées par d’énormes coulées de lave basaltique, presque exactement du même type qu’à Hawaï, qui se sont inondées après les impacts de divers types de roches de l’espace.

“L’exploration et la cartographie de ces tubes pourraient fournir de nouvelles informations sur la géologie de la Lune, mais ils pourraient aussi constituer une option intéressante comme abri à long terme pour les futurs visiteurs humains sur la Lune”, a déclaré Francesco Sauro, directeur de la formation des astronautes de l’ESA en géologie planétaire PANGAEA, dans une déclaration.

“Ces cavités protégeraient les astronautes des radiations cosmiques et des micrométéorites et pourraient donner accès à de l’eau glacée et à d’autres ressources emprisonnées sous terre.”

L’agence a lancé un appel à idées sur la façon d’explorer les zones sous la mer lunaire, et sur ce que de telles missions pourraient également étudier. L’ESA dit qu’elle cherche des idées pour des missions allant au-delà de la simple façon d’accéder aux grottes et d’y naviguer, par exemple, des moyens d’établir un système de communication entre les grottes souterraines et le monde extérieur.

“Les concepts de mission peuvent être basés sur un seul rover ou sur un système distribué de satellites, de robots ou de rovers qui fonctionnent ensemble”, a déclaré Loredana Bessone, qui dirige la chasse aux idées en tant que responsable des essais analogiques sur le terrain et de la formation en exploration à l’ESA, dans un communiqué.

“Quoi qu’il en soit, nous cherchons des systèmes qui atterrissent à la surface de la Lune, identifient et accèdent à une grotte et contribuent à l’exploration scientifique de la Lune.”

Lire aussi : Des astronomes détectent une masse énorme et inexpliquée sous un cratère géant sur la Lune

Source : IFLScience – Traduit par Anguille sous roche


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *