Le drone Skynet de Google s’est écrasé dans le désert et personne n’a rien vu

skynet

Pendant que tous les yeux étaient rivés sur Google I / O cette semaine, une autre nouvelle de Google a presque réussi à se glisser sous le radar: le drone de haut vol à énergies solaires Solara 50 s’est apparemment écrasé dans la région Est d’Albuquerque il y a quelques semaines. Oups.

Le drone, peut-être inspiré par une de ces libellules géantes qui ont gouverné l’ancienne Terre, était seulement un prototype, mais une étape importante. C’était un modèle d’engin sans pilote que Google envisage de déployer pour offrir un service Internet dans les parties du monde qui manquent d’infrastructures suffisantes au sol.

Titan Aerospace, qui construit les drones de test Solara, dit que la version finale aura une envergure d’environ 50 mètres et volera haut au dessus des nuages et du trafic aérien, en envoyant des signaux rayonnant vers la Terre comme un satellite. Ses batteries sont apparemment conçues pour stocker suffisamment d’électricité pour maintenir “éveillé” l’engin toute la nuit et rester en vol jusqu’à 5 ans.

La chute prématurée du Solara 50 peu après le décollage le 1er mai est un revers pour le géant de la technologie, qui, selon Bloomberg Business, est en compétition avec Facebook pour savoir qui pourra nous fournir en premier le rayon Internet venant du ciel.

Bien sûr, nous savons tous ce qui se passe vraiment ici. De toute évidence, Google et Facebook sont simplement en rivalité pour l’honneur d’être le tout premier Skynet.

Image: Titan Aerospace’s Solara 50 aircraft, via Titan Aerospace/AP Photo

Source: Gizmodo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *