10 Anciennes ruines sous-marines énigmatiques – Nos océans sont pleins de secrets

Nos océans sont très inexplorés et pleins de secrets. Au fond des eaux se trouvent de merveilleuses ruines d’anciennes civilisations disparues.

ruines-sous-marines

Ces vestiges sous-marins anciens nous rappellent à quel point nous sommes vulnérables et à quel point Mère Nature peut mettre fin à notre existence rapidement.

Jusqu’à présent, on estime que nous n’avons exploré seulement 3 à 5 % du plancher océanique. Avec tant de territoire encore à explorer, on ne peut qu’imaginer les découvertes à venir ! Voici quelques exemples de découvertes sous-marines anciennes remarquables.

1. Dwarka – La cité perdue du Seigneur Krishna

Pendant longtemps, la ville légendaire de Krishna, Dwarka, a été considérée comme un mythe.

Cependant, il n’y a pas si longtemps, un groupe de scientifiques indiens a accidentellement découvert la ville perdue de Dwarka, submergée au large de la côte nord-ouest de l’Inde près du golfe de Cambay ou Khambay.

Après tant d’années, il s’est avéré que la ville de Dwarka, vieille de 12 000 ans, n’était pas du tout un mythe, mais un lieu réel qui existait dans un passé lointain.

“La mer, qui battait contre le rivage, a soudain franchi la limite que lui imposait la nature. La mer s’est précipitée dans la ville. Elle a traversé les rues de la belle ville.

La mer recouvrait tout dans la ville. J’ai vu les beaux bâtiments se submerger un à un. En quelques instants, tout était fini.

La mer était maintenant devenue aussi calme qu’un lac. Il n’y avait aucune trace de la ville. Dwarka n’était qu’un nom, juste un souvenir…” – Mahabharata

2. Le royaume perdu de Cléopâtre

Perdu pendant 1600 ans, le royaume de Cléopâtre fut découvert au large des côtes d’Alexandrie, en Égypte.

Cléopâtre VII Philopator, connu dans l’histoire sous le nom de Cléopâtre, fut le dernier pharaon de l’Égypte Ancienne.

Elle était membre de la dynastie ptolémaïque, une famille d’origine grecque qui régna sur l’Égypte après la mort d’Alexandre le Grand pendant la période hellénistique.

On croit généralement que l’empire de Cléopâtre a été détruit par un tremblement de terre et un raz-de-marée.

Les scientifiques pensent que la ville entière a été complètement submergée, ainsi que tous les artefacts, statues, colonnes et autres beautés du palais de Cléopâtre.

3. Continent perdu de Mu – La structure sous-marine de Yonaguni de 8000 ans

En 1987, alors qu’il cherchait de bons sites sous-marins pour plonger près de Yonaguni, Kihachiro Aratake, instructeur de plongée sous-marine, a découvert une construction sous-marine incroyable à 6 mètres sous la surface de l’eau. La construction est définie comme étant “comme si elle était en terrasse sur le flanc d’une montagne”, ressemblant à une grande tribune pour les dieux de la mer, ou un peu comme un amphithéâtre avec ses énormes marches et ses blocs de pierre.

La base de 76 mètres de la construction se trouve à 30 mètres sous la surface de l’océan et s’élève à une hauteur de 24 mètres. Le monument se compose de grès et de mudstones moyens à très fins du groupe du Miocène inférieur, dont on pense qu’ils ont été déposés il y a environ 20 millions d’années.

La formation ou ruine sous-marine appelée “La Tortue” à Yonaguni, îles Ryukyu. Crédit image : Masahiro Kaji – The Japan’s Dive-spot Gallery

On s’est demandé si le site est complètement naturel, s’il s’agit d’un site naturel qui a été modifié ou s’il s’agit d’un artefact artificiel. Certains chercheurs pensent que les ruines sous-marines près de Yonaguni font partie du légendaire continent perdu de Mu.

4. La ville la plus dépravée du monde

Autrefois connue comme la “Ville la plus dépravée du monde” pour sa concentration de pirates, de prostituées et de rhum, Port Royal est aujourd’hui célèbre pour une autre raison : “C’est la seule ville engloutie du Nouveau Monde”, selon Donny L. Hamilton.

En 1981, le programme d’archéologie nautique de la Texas A&M University, en coopération avec l’Institute of Nautical Archaeology (INA) et le Jamaica National Heritage Trust (JNHT), a entrepris des recherches archéologiques sous-marines sur la partie immergée de la ville de Port Royal, en Jamaïque. La preuve actuelle indique que si les zones de Port Royal qui se trouvaient le long de la bordure du port ont glissé et se sont mélangés en coulant, détruisant la majeure partie du contexte archéologique, la zone étudiée par TAMU/INA, située à une certaine distance du port, a coulé verticalement, avec une perturbation horizontale minimale.

Contrairement à de nombreux sites archéologiques, l’étude de Port Royal a permis d’obtenir bien plus que de simples déchets et des objets mis au rebut. Une quantité exceptionnellement importante d’artefacts organiques périssables ont été récupérés, conservés dans l’environnement sous-marin à faible teneur en oxygène.

Avec le vaste trésor de documents historiques complémentaires, les fouilles sous-marines de Port Royal ont permis une reconstitution détaillée de la vie quotidienne dans une ville portuaire coloniale anglaise de la fin du XVIIe siècle.

5. Pavlopetri – Ville sous-marine unique

La ville de Pavlopetri, au large de la côte sud de la Laconie en Grèce, a environ 5000 ans. Ce site sous-marin est unique. Une ville entière se repose sous l’eau, y compris des rues, des bâtiments, des cours et des tombes. Il compte au moins 15 bâtiments immergés dans trois à quatre mètres d’eau.

Pavlopetri était probablement autrefois une ville portuaire prospère où les habitants faisaient du commerce local et sur de longues distances à travers la Méditerranée – sa baie sablonneuse et bien protégée aurait été idéale pour échouer des navires de l’âge du bronze. En tant que tel, le site offre de nouvelles perspectives majeures sur le fonctionnement de la société mycénienne.

Le site a été découvert en 1967 par Nicholas Flemming et cartographié en 1968 par une équipe d’archéologues de Cambridge.

6. L’ancienne ville romaine engloutie de Baïes avec toutes ses rues, ses villas et ses statues impériales

L’ancienne ville engloutie de Baïes est située à seulement 30 minutes au nord-ouest de Naples.

Baïes était l’une des villes les plus importantes de la Rome antique et la station balnéaire romaine, avec vue sur la baie de Naples. C’était un endroit où les riches Romains et empereurs passaient leur temps libre dans leurs luxueuses villas regroupées en terrasses tout autour de la baie près de Naples.

La ville de Baïes était reliée à la plus grande base navale de l’Empire romain, Portus Julius, port d’attache de la flotte impériale occidentale de la Rome antique.

7. L’ancienne ville sous-marine du Lion

Il y a beaucoup de secrets sous les eaux, mais ce n’est pas souvent que l’on parle de villes anciennes qui sont délibérément submergées. Cachée à 40 mètres sous l’eau sous le lac Qiandao (lac des Mille-Îles), entre les Cinq Monts des Lions, dans la province orientale du Zhejiang, se trouve la ville du Lion, ou “Shi Cheng” en mandarin.

La ville a été construite sous la dynastie des Han en 208 après J.-C. La ville reste intacte depuis la surface, à une profondeur de 26 à 40 m, et a permis aux scientifiques et aux archéologues d’avoir un aperçu de ce qu’était réellement la vie dans la Chine antique.

La plupart des sculptures en pierre et des lions gardiens qui étaient éparpillés dans la ville sont encore parfaitement intacts.

8. Une mystérieuse et ancienne structure sous-marine sous le lac McDonald révèle les traces d’une civilisation perdue en Ontario

Une mystérieuse ancienne structure sous-marine cachée sous le lac McDonald révèle les traces d’une civilisation perdue présente en Ontario, au Canada, il y a des milliers d’années. Qui étaient ces gens ? D’où viennent-ils et que leur est-il arrivé ? La découverte soulève un certain nombre de questions sans réponse.

La découverte a été faite par des plongeurs participant à un projet sous-marin unique dans la célèbre réserve forestière et faunique de Haliburton. La forêt de Haliburton est une attraction ontarienne de premier plan, bien connue pour son engagement envers l’éducation, la faune et l’environnement.

Au début, les plongeurs qui ont examiné la structure sous-marine déconcertante pensaient qu’il s’agissait d’une formation géologique, mais plus tard, ils l’ont étudiée comme un objet fabriqué par l’homme. La structure de pierre a été trouvée à une profondeur de 12 m sous la surface. Il s’agit d’une énorme roche allongée de 453 kg dont la surface presque entièrement plane repose sur 7 pierres de la taille d’une balle de Baseball, lesquelles reposent à leur tour sur une énorme dalle de plusieurs milliers de livres sur un rebord.

Les géologues et les archéologues étaient déconcertés par les arêtes droites et le manque de rondeur de l’ancienne structure. Il semblait que la pierre ne pouvait pas être l’une des roches érodées par les glaciers.

9. De remarquables structures sous-marines artificielles pourraient réécrire l’histoire du Wisconsin

Partout dans le monde, il existe de nombreuses structures sous-marines qui restent encore inexplorées. Sous les eaux de nos océans et de nos lacs se trouvent des bâtiments engloutis, des routes, des villes entières, des pyramides et des artefacts appartenant à des civilisations longtemps perdues et oubliées.

Pourquoi ces ruines submergées n’ont-elles pas fait l’objet d’une enquête adéquate ?

Il y a des structures sous-marines artificielles remarquables sous les eaux de Rock Lake, au Wisconsin, mais malheureusement ces ruines préhistoriques ont été ignorées pendant de nombreuses années par les chercheurs.

10. Les ruines de la cité biblique de Corinthe découvertes sous l’eau – Des monuments géants et vestiges du phare encore bien conservés

Les archéologues ont découvert les ruines de la ville perdue de Léchaion, le port de l’ancienne cité grecque de Corinthe.

De nombreuses ruines sous-marines anciennes sont extrêmement bien conservées et parmi les monuments construits en blocs de 5 tonnes, il y a même des vestiges d’un ancien phare qui était représenté sur des pièces de monnaie de l’époque.

Pour les chrétiens, l’ancienne cité grecque de Corinthe a une signification biblique puisque deux lettres du disciple de Jésus, Paul, figurent dans le Nouveau Testament de la Bible – les livres de 1 Corinthiens et 2 Corinthiens.

Selon la Bible chrétienne, Paul aurait également visité l’ancienne ville pendant qu’elle était sous domination romaine.

Lire aussi : De l’or, des temples et encore plus d’or ont été trouvés dans deux des villes englouties d’Égypte

Source : Ancient Pages – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *