Les scientifiques découvrent que le voyage dans le temps est mathématiquement possible

voyage dans le temps

Mathématiquement, le voyage dans le temps est possible. Les scientifiques ont créé un nouveau modèle mathématique qui dicte comment le voyage dans le temps est théoriquement possible. Les experts ont utilisé la théorie de la relativité générale d’Einstein comme base d’un dispositif hypothétique qu’ils ont appelé Traversable Acausal Retrograde Domain in Space-time (TARDIS).

En d’autres termes, ils ont proposé un modèle mathématique d’une machine à voyager dans le temps qui a la possibilité d’aller et venir dans l’espace et le temps.

Pendant des siècles, les humains ont imaginé voyager dans le temps. Cette idée a abouti à d’innombrables films, séries, livres et la science-fiction semble avoir compris tout ce qu’il y a à propos du voyage dans le temps. Mais maintenant, les scientifiques ont décidé de voir s’ils pouvaient apprendre quelque chose de plus sur le voyage dans le temps et si cela est juste une idée éventuelle de science-fiction.

“Les gens pensent que le voyage dans le temps fait partie du domaine de la fiction. Et nous avons tendance à penser que ce n’est pas possible parce que nous ne le faisons pas”, a déclaré Ben Tippett, physicien et mathématicien de l’université de la Colombie-Britannique, dans un communiqué de presse de l’UBC, ajoutant : “Mais, mathématiquement, c’est possible.”

Tippett et son collègue de l’université de Maryland, l’astrophysicien David Tsang, ont créé une formule mathématique basée sur la théorie de la relativité générale d’Einstein pour montrer comment le voyage dans le temps est en fait possible, du moins en théorie.

Selon l’extrait de l’article scientifique, qui a été publié dans la revue Classical and Quantum Gravity : “Nous présentons une géométrie qui a été conçue pour correspondre à une description d’une ‘machine à voyager dans le temps’. C’est une boîte théorique qui permet à ceux qui y sont d’aller et venir à travers le temps et l’espace, comme un observateur externe.”

Ils l’ont nommé TARDIS, qui signifie «Traversable Acausal Retrograde Domain in Space-time».

Tippet a expliqué comment : “Mon modèle d’une machine à voyager dans le temps utilise l’espace-temps incurvé pour plier le temps en boucle pour les passagers, pas en ligne droite. Cette boucle nous ramène dans le temps.”

En d’autres termes, leur modèle nouvellement formulé «suppose» comment le temps pourrait se courber autour des objets de grande masse, tout comme l’espace physique le fait dans l’univers.

Tippet et Tsang se réfèrent à leur TARDIS comme une “bulle” géométrique spatio-temporelle qui a la capacité de se déplacer plus rapidement que la vitesse de la lumière. Ils expliquent dans leur article : “C’est une boîte qui se déplace ‘vers l’avant’ puis ‘vers l’arrière’ dans le temps sur un chemin circulaire à travers l’espace-temps.”

“Alors que c’est mathématiquement possible, il n’est pas encore possible de construire une machine à voyager dans le temps parce que nous avons besoin de matériaux (ce que nous appelons matière exotique) pour plier l’espace-temps, mais ils doivent encore être découverts”, a expliqué Tippet.

La recherche a été publiée dans Classical and Quantum Gravity.

Source : Ancient Code

3 Commentaires

  1. whitefence

    Ah et le TARDIS sera une cabine de police bleu ?

  2. Gerd

    Utopia :)

  3. Ploom

    visualiser le passé oui
    nous le vivons d’ailleurs, l’instant T n’étant que la conscience de notre mémoire de ce qui vient d’être vécu, donc, du passé
    Y aller est un non sens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *