Hyperloop a battu un record de vitesse lors de la compétition 2019 de SpaceX


Le nouveau record de 463 km/h n’est qu’une légère amélioration par rapport à l’année dernière, mais des tests plus ambitieux sont attendus en 2020.

TUM Hyperloop, l’une des équipes d’ingénieurs qui s’efforcent de faire du transport théorique incroyablement rapide une réalité, vient de battre son propre record de vitesse.

Le nouveau record de 463 km/h – annoncé sur le compte Twitter officiel d’Hyperloop – a été établi lors de la quatrième édition des concours de modules Hyperloop organisés par SpaceX.

Modules Hyperloop de quatrième génération

Le compte Twitter officiel d’Hyperloop a annoncé le nouveau record et félicité l’équipe gagnante :

L’événement de cette année était la quatrième compétition dans laquelle les équipes visaient à surpasser les records précédents établis par les prototypes Hyperloop.

La TUM fête son nouveau record au concours de modules de cette année.

Le nouveau record montre des progrès positifs pour la technologie en développement. Cependant, l’équipe gagnante, TUM (anciennement connue sous le nom de WARR Hyperloop), n’a dépassé son propre record de l’an dernier que de 6 km/h.

Cela signifie que l’Hyperloop est encore loin de l’objectif ambitieux qu’il s’était fixé au départ d’atteindre 1 200 km/h.

Un module entrant dans l’Hyperloop en 2017

Comme le rapporte Teslarati, l’équipe TUM espérait à l’origine atteindre 598 km/h lors de la compétition de cette année en doublant la puissance de sortie par rapport à l’année dernière.

Cependant, après le départ, le module a subi des dommages visibles avant de réussir un arrêt d’urgence sans faille, s’immobilisant en moins de 100 mètres. À ce moment-là, il avait déjà battu le record de vitesse.

Le prototype du module Hyperloop de TUM ne mesure que 1,7 mètre et pèse 70 kg, ce qui représente une fraction de la taille des modules Hyperloop de l’avenir qui étaient prévues pour les passagers.

À l’intérieur de l’Hyperloop

Quelle est la prochaine étape pour Hyperloop ?

D’autres tests et compétitions sont prévus avant que l’Hyperloop ne devienne réalité. Un détail spécifique annoncé par Elon Musk montre que les équipes de compétition vont bientôt faire face à de nouveaux défis.

Le fondateur de SpaceX, Tesla et Neuralink s’est fixé un objectif ambitieux pour 2020, qu’il partage sur Twitter :

Si cela se réalise, la nouvelle piste d’essai courbée sera cinq fois plus longue que les trois pistes d’essai Hyperloop en ligne droite existantes.

Nous sommes peut-être loin d’avoir atteint l’objectif de faire de l’Hyperloop un mode de transport quotidien, mais les tests s’accélèrent, et il y a sans aucun doute beaucoup de progrès à faire pour les équipes de tests Hyperloop.

Lire aussi : Neuralink : Elon Musk dévoile le dispositif pour connecter votre cerveau à un smartphone

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *