Voiture autonome : un talentueux hacker fait mieux que Tesla en seulement 3 mois

Un jeune hacker ayant déjà prouvé l’étendu de son talent s’attaque aujourd’hui à la voiture autonome. L’homme âgé de 26 ans avait pris le pari fou de révolutionner le secteur en quelques mois. Un défi qu’il est sur le point de réaliser.

George Hotz, ou GeoHot, n’a pas seulement été la première personne à avoir « jailbreaké » l’iPhone et hacké la PlayStation 3, faisant de lui une véritable légende auprès des hakers. Cet ingénieux développeur avait parié il y a quelques mois avec un certain Elon Musk qu’il parviendrait à réaliser par ses propres moyens un véhicule autonome plus efficace que le système Mobileye. C’est dans son garage situé à San Francisco que GeoHot a présenté son propre système autopilote à la presse.

C’est une Acura ILX qui a été choisie comme prototype. Après avoir subie quelques modifications à l’intérieur de l’habitacle, notamment l’installation d’un grand écran 21 pouces servant de console de bord et d’un ordinateur dans la boite à gants, GeoHot a également mis en place 6 capteurs photo de téléphone à 13 dollars pièce, associés à ceux déjà présents sur l’Acura afin de remplacer le système de Mobileye utilisé par Tesla qui exploite un module laser LIDAR très coûteux.

voiture autonome

Il a ensuite développé son propre algorithme afin de rendre la voiture autonome. L’application de Geohot apprend de la conduite des humains : l’homme a conduit une dizaine d’heures et a demandé à l’ordinateur de le regarder et d’analyser ses comportements. Cet ordinateur de bord gère les capteurs embarqués et fait appel au machine learning pour « apprendre » à conduire en même temps que le conducteur et s’améliorer au fil du temps.

Testé par un journaliste de Bloomberg Businessweek, d’abord peu rassuré, il finit par avouer que le haker venait de faire mieux en trois mois que le résultat d’un an de travail d’une centaine d’ingénieurs de chez Tesla. Le prototype entier aura coûté près de 50 000 dollars au jeune ingénieur, dont 30 000 pour la voiture. Il pense pouvoir développer un kit compatible avec n’importe quelle voiture qui ne dépassera pas les 1.000 euros à l’avenir. Un prix dérisoire comparé aux sommes astronomiques déboursées par Apple, Google ou les constructeurs automobiles comme Tesla.

Source : SciencePost – Image : Peter Bohler / Bloomberg

1 Commentaire

  1. newsoftpclab

    Comme quoi il faudrait mieux l’employer lui plutôt que des ingénieurs grassement payer.Il faudrait aussi savoir ce que cela donne question sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *