Le chef d’un culte sexuel d’Hollywood est reconnu coupable de tous les chefs d’accusation


Keith Raniere, dirigeant de la secte sexuelle et accusé de pédophilie, a été reconnu coupable mercredi d’avoir dirigé l’organisation ultra-secrète qui stigmatisait et torturait les femmes dans le cadre d’un plan organisé pour se procurer un approvisionnement constant d’esclaves sexuels.

Au sein du NXIVM, M. Raniere dirigeait une société secrète appelée DOS, dans laquelle les esclaves étaient chargés de recruter leurs propres esclaves. Les femmes étaient affamées, marquées des initiales de Keith Raniere et forcées de coucher avec lui ou de faire d’autres actes sexuels, selon les témoignages. – NY Post

“M. Raniere, qui s’est présenté comme un savant et un génie, était en fait un maître manipulateur, un escroc et le chef d’une organisation sectaire impliquée dans le trafic sexuel, la pornographie enfantine, l’extorsion, l’avortement forcé, le marquage, la dégradation et l’humiliation, a déclaré Richard Donoghue, procureur du district Est de New York.

Les punitions pouvaient inclure le fait d’être forcée de prendre des poses douloureuses, de se tenir pieds nus dans la neige, de prendre des douches froides et de se fouetter mutuellement sur le “derrière nu” avec une sangle, a dit Mme Salzman. Elle a rappelé que M. Raniere avait appelé un jour pendant les passages à tabac pour dire aux femmes de s’assurer qu’elles se cassaient les poignets d’une manière particulière pour infliger un maximum de douleur. – New York Times

Le jury du tribunal fédéral de Brooklyn a déclaré Keith Raniere coupable de tous les chefs d’accusation du procès de sept semaines, y compris le complot de racket, le trafic sexuel, le complot de trafic sexuel, la tentative de trafic sexuel, le complot de travail forcé et de fraude par fil selon le New York Post. Il n’a pas serré la main de ses avocats après le verdict et avant d’être menotté et sorti de la salle d’audience.

Les coaccusés de M. Raniere ont plaidé coupable plus tôt cette année après que des accusations de pédophilie ont été portées contre eux. Il s’agit notamment de la présidente de NXIVM, Nancy Salzman et de sa fille Lauren, Allison Mack de Smallville et de l’héritière de Seagram, Claire Bronfman, qui a utilisé son héritage pour financer le groupe pendant des années.

Claire Bronfman, la fille de 39 ans de Edgar Bronfman, PDG de Seagram, a plaidé non coupable en juillet dernier pour racket, blanchiment d’argent et vol d’identité pour NXIVM. Selon un rapport de Vanity Fair en 2010, Claire et sa sœur Sara ont versé environ 150 millions de dollars de leur fonds fiduciaire à NXIVM.

De son côté, Allison Mack, de Smallville, a plaidé coupable à l’accusation d’avoir manipulé et procuré des femmes pour M. Raniere – qui exigeait que les “esclaves” potentiels téléchargent des garanties compromettantes sur un compte Dropbox. India Oxenberg, fille de l’actrice de la dynastie Catherine Oxenberg, a rencontré les procureurs à New York à la fin de 2017 pour présenter des preuves contre M. Raniere. Le mercredi, Catherine Oxenberg s’est assise dans la dernière rangée de la salle d’audience en sanglotant.

Dans une conversation enregistrée avec Allison Mack, M. Raniere a dit qu’il voulait que les cérémonies de “marquage à chaud” du groupe ressemblent à un “sacrifice”. Lauren Salzman, ancienne membre de la secte, a dit que c’était “la chose la plus douloureuse que j’aie jamais vécue”. En mai, Salzman a témoigné qu’elle a été forcée de s’agenouiller et de chanter “Maître, s’il vous plaît, marquez-moi, ce serait un honneur, un honneur que je veux porter pour le reste de ma vie”, après quoi elle a été maintenue sur une table de massage pendant qu’on lui mettait les initiales de M. Raniere sur le pelvis.

Keith Raniere a également été inculpé d’avoir eu des relations sexuelles avec une jeune fille de 15 ans avant qu’il ne forme le cercle intérieur de NXIVM, DOS, et de produire de la pornographie enfantine, mais il n’y a eu aucun chef d’accusation lié à la pédophilie dans son verdict.

M. Raniere, 58 ans, est accusé d’avoir eu un enfant “se livrant à un comportement sexuellement explicite dans le but de produire une ou plusieurs représentations visuelles de ce comportement, lesquelles représentations visuelles ont été produites et transmises”New York Post

En plus d’exploiter les femmes à des fins sexuelles, les procureurs ont déclaré que M. Raniere avait débité la carte de crédit d’un membre de NXIVM décédé de plus de 100 000 $ et avait fait des chèques de plus de 300 000 $ de son compte bancaire.

Les éléments de preuve comprenaient des documents saisis, des emails, des enregistrements audio et des témoignages de plus d’une douzaine de personnes, dont des femmes qui avaient été d'”anciennes esclaves”.

Les témoins ont offert un aperçu effrayant et parfois surréaliste de la vie quotidienne à l’intérieur du groupe très secret, où M. Raniere était vénéré et semblait exercer un large pouvoir.

Les membres du NXIVM se sont précipités vers des matchs de volley-ball de fin de soirée auxquels il a participé, désireux de l’apercevoir et de lui rendre hommage. Son anniversaire, à la fin du mois d’août, a été marqué par plusieurs jours de célébration appelés V-Week lors d’une retraite rustique près du lac George dans le nord de l’État de New York.

Des membres de haut rang de l’organisation de M. Raniere ont piraté des comptes informatiques et payé des détectives privés dans le but d’obtenir des renseignements personnels sur des ennemis perçus, dont le sénateur Chuck Schumer et le magnat de l’alcool Edgar Bronfman Sr., dont les deux filles sont devenues membres de NXIVM, ont été identifiés. – New York Times

keith Raniere sera condamné le 25 septembre.

Lire aussi : Les médias mainstream banalisent la pédophilie dans une émission, ils appellent ça “l’amour sans distinction d’âge”

Sources : The Mind Unleashed, Zero Hedge – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *