Un enfant de 11 ans utilise une machette pour se défendre contre un cambrioleur : “Je savais que je devais agir”

Un garçon de 11 ans de la Caroline du Nord était seul à la maison vendredi lorsqu’il a été approché par un cambrioleur présumé. Le garçon, Braydon Smith, s’est défendu avec une machette.

Le jeune Smith a dit au News & Observer qu’il n’avait “pas eu le temps de réfléchir” à mesure que la situation se présentait. Il a rapidement attrapé une machette sur le mur pour repousser le cambrioleur présumé, qui a été identifié comme étant Jataveon Dashawn Hall, 19 ans.

Jataveon Dashawn Hall aurait pris le téléphone de Braydon afin qu’il ne puisse pas appeler le 911. L’enfant de 11 ans a expliqué ce qui s’est passé ensuite :

“Il a pointé un fusil à plomb sur moi qui se trouvait dans notre maison. Et je savais qu’il n’était pas chargé, alors je me suis assis et je suis entré dans mon placard comme il me l’a dit aussi. Quand je l’ai vu essayer de mettre [le téléphone] dans sa poche, j’ai attrapé la machette de mon mur et je suis allé le frapper, et je l’ai frappé derrière la tête.”

Après l’échec de la tentative de cambriolage, Hall s’est enfui avec deux autres suspects non identifiés et est entré dans un hôpital local pour se faire soigner la blessure à la machette qu’il avait reçue à l’arrière de sa tête.

Selon le bureau du shérif du comté d’Orange, les adjoints ont rapidement été informés que le suspect se trouvait à l’hôpital après qu’on eut dit aux hôpitaux de la région d’être à l’affût d’une personne ayant une blessure à la tête. Bien que Hall, à l’insu du personnel de l’hôpital et contre leur avis, soit rapidement parti après avoir dit à une infirmière que “la police allait être à sa recherche”.

Après avoir réalisé que le suspect avait fui l’hôpital, le bureau du shérif a demandé l’aide de la collectivité pour retrouver le jeune homme de 19 ans. Dimanche, un tuyau est arrivé : Hall se cachait chez sa mère et son beau-père.

Il a été arrêté le même après-midi.

Hall a été accusé d’introduction par effraction, d’enlèvement au deuxième degré, d’entrave aux communications d’urgence et d’agression sur un enfant de moins de 12 ans, selon le News & Observer. Il est actuellement incarcéré dans la prison du comté d’Orange sous caution de 100 000 $.

“Je savais que je devais agir dans le feu de l’action.”

Lire aussi : Un homme ivre terrorise les rues de Pologne dans un char soviétique

Source : The Mind Unleashed – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *