Facebook a de mauvaises nouvelles pour les 2 millions de personnes qui voulaient prendre d’assaut la zone 51

Facebook a supprimé le méga-événement devenu viral appelé “Storm Area 51”, affirmant qu’il violait les normes de la communauté.

facebook-suppression-raid-zone51

Avant qu’il ne soit supprimé, l’événement ironique a rassemblé plus de 2 millions d’utilisateurs de Facebook, attirant ainsi l’attention des médias grand public.

L’idée, selon la description même, était d’inviter une armée de fans d’extraterrestres enthousiastes à faire un raid sur la base militaire top-secrète de l’armée de l’air au milieu du désert du Nevada.

“Voyons voir ces extraterrestres”, disait la description de l’événement.

La zone 51 a longtemps fait l’objet de spéculations sauvages et de théories de conspiration extraterrestre. La base de 13 000 kilomètres carrés a accueilli des centaines d’essais d’armes nucléaires et a servi de terrain d’essai à une série de nouveaux avions furtifs.

Comme on pouvait s’y attendre, prendre d’assaut le terrain aurait été une très mauvaise idée. Comme un porte-parole l’a dit au Washington Post : L’US Air Force est toujours prête à protéger l’Amérique et ses biens.

L’homme responsable de l’événement, Mathew Roberts, est en train de planifier un véritable festival de la Zone 51 qui aura lieu au Nevada le 20 septembre, selon CNET.

Mais Facebook ne veut pas de tout cela – il a déjà retiré cette page d’événement.

Lire aussi : Un astronome amateur repère un avion de l’US Air Force en orbite

Sources : ScienceAlert, Futurism – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *