Apple va commencer à suivre vos appels et emails pour vous attribuer un score de confiance


Apple a discrètement mis à jour sa politique de confidentialité avec un nouveau stratagème controversé indiquant qu’il collectera désormais des données sur les utilisateurs et les comportements des utilisateurs d’iPhone et affirme qu’il sera utilisé pour prévenir la fraude. Mais est-ce vraiment ce qui se passe ? Jetons un coup d’œil.

Nous vivons sur une planète formidable, et il y a beaucoup de gens incroyables ici. Ne l’oublions pas. En même temps, il y a de sérieuses préoccupations qui augmentent et qui doivent être mises au jour concernant les gens qui contrôlent essentiellement notre planète, ce conglomérat puissant qui se trouve au sommet de la pyramide financière qui contrôle tout, y compris la politique. Ce groupe est souvent appelé l’État profond (Deep State).

C’est quelque chose que l’on peut voir à l’aide de nombreux exemples, l’un fondamental est le pouvoir que les entreprises américaines ont sur le gouvernement et la façon dont les décisions sont réellement prises. Ce ne sont pas les gens qui décident de ce qui se passe, et ce qui se passe n’est presque jamais divulgué au public, et si c’est le cas, c’est à peine si c’est fait d’une manière honnête.

Si les raisons de la surveillance de masse ne sont pas réellement pour notre propre sécurité, et vraiment pour des raisons de “sécurité nationale”, alors à quoi sert-elle ? Pourquoi le font-ils, et pourquoi le font-ils d’une manière si secrète, sournoise et puissante ?

“Au moins 80 % des câbles à fibres optiques passent par les États-Unis, ce qui n’est pas un hasard et permet aux États-Unis de voir toutes les communications qui arrivent. Au moins 80 % de tous les appels audio, et pas seulement les métadonnées, sont enregistrés et stockés aux États-Unis. La NSA ment sur ce qu’elle stocke. Le but ultime de la NSA est le contrôle total de la population.” – William Binney, ancien haut responsable du renseignement à la National Security Agency (NSA). C’est l’un des plus hauts responsables du renseignement ayant dénoncé.

La corruption est également utilisée, de nombreux politiciens ont expliqué comment des “hommes en costumes sombres”, peut-être des représentants de l’État profond qui dirige des entreprises américaines, imposent leur volonté à l’échelle mondiale. Lorsqu’un président est élu, s’il est élu, et non “sélectionné” comme Rosevelt l’a dit un jour, il est fort probable qu’il soit confronté à toutes les saletés que l’Etat profond a sur lui.

Il y a beaucoup de choses à considérer, mais en fin de compte, le programme de ceux qui contrôlent la politique mondiale reste intact, peu importe qui est président, et ceux qui deviennent président ne sont généralement que des marionnettes et des “partenaires” avec ce groupe puissant de personnes internationales.

Il est important de mentionner tout cela chaque fois qu’il s’agit d’une activité de surveillance ou de collecte de données. Aux niveaux inférieurs du spectre, il est également utilisé à des fins lucratives, et nos données, nos habitudes en ligne, nos conversations téléphoniques et plus encore sont recueillies et vendues à diverses sociétés. Il y a même des sociétés qui font équipe avec des compagnies pharmaceutiques pour vendre des données liées à votre ADN.

Nous connaissons tous la collecte de données et Facebook, et d’autres plateformes de médias sociaux…

Nouvelle politique d’Apple

Les dernières nouvelles viennent d’Apple, qui vient d’ajouter une nouvelle disposition à leur politique de confidentialité, déclarant que les utilisateurs de leurs appareils recevront désormais des scores individuels en fonction du nombre d’appels qu’ils effectuent et des emails qu’ils envoient. Comme ils l’affirment :

Pour aider à identifier et à prévenir la fraude, les informations relatives à l’utilisation de votre terminal, y compris le nombre approximatif d’appels téléphoniques ou d’emails que vous envoyez et recevez, seront utilisées pour calculer un score de confiance lorsque vous tentez un achat. Les soumissions sont conçues pour qu’Apple ne puisse pas apprendre les valeurs réelles sur votre appareil. Les partitions sont stockées pour une durée déterminée sur nos serveurs.

Tout ce que nous obtenons de ces sociétés, ce sont des justifications pour prendre de telles mesures, et nous y souscrivons. Au bout du compte, nous avons le choix, et nous pouvons choisir de prendre en charge ces produits ou de choisir de meilleures options.

score de confiance

L’explication semble trop vague, comment savoir combien d’appels téléphoniques ou de courriels on envoie combat la fraude ? Est-ce que c’est juste un gros mensonge pour quelque chose d’autre qui se passe vraiment ? La vérité, c’est que la transparence dans notre monde, en particulier dans celui des entreprises, est complètement tombée à l’eau. Les grandes entreprises sont devenues un outil politique. Jetez un coup d’œil à Facebook, qui est devenu essentiellement un outil des agences de renseignement, et des agences comme la DARPA avaient l’habitude de recueillir d’énormes quantités de données et d’espionner les gens.

Maintenant, il est utilisé comme un outil pour censurer l’information et mettre fin à un récit qui ne “leur” correspond pas.

Facebook a également convaincu les utilisateurs et les entreprises d’introduire toutes leurs équipes et leurs pratiques sur Facebook pour créer une communauté, mais ils ont vu que la communauté s’en était extirpée, car Facebook disait essentiellement : “Vous ne pouvez plus atteindre votre communauté, payez-nous pour les atteindre.” Pourtant, Facebook a profité de milliards de dollars sur les données de votre peuple. Un bon vieil appât.

Conclusion

Ces sociétés agissent-elles d’une manière qui nous protège ? Ou sommes-nous simplement des clients qui représentent des milliards de profits ? Pourquoi continuons-nous d’appuyer ces entreprises et ce qu’elles font si nous avons d’autres options ? Bien que nous ne sachions pas encore à quoi servira cette nouvelle collecte de données, ne pouvons-nous pas tirer des leçons des récents scandales de données sur Facebook ?

Source : Collective Evolution – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *