Hubble vient de capturer une nouvelle image à couper le souffle de Saturne et elle semble à peine réelle


Hubble a capturé une nouvelle image de Saturne qui vous fait vous demander si elle est réelle. L’image est si nette qu’on dirait que Saturne flotte dans l’espace. Ce qui est le cas.

photos-Saturne-nouvelles

Cette image de la planète aux anneaux a été prise lorsque Saturne était à son point le plus proche de la Terre, à quelque 1,36 milliard de km le 20 juin 2019. L’image nette a été capturée avec la caméra grand champ 3 de Hubble (WFC3.)

(NASA/ESA, A. Simon/GSFC/M.H. Wong/University of California, Berkeley/OPAL Team)

L’image fait partie d’un programme appelé Outer Planet Atmospheres Legacy (OPAL). L’objectif d’OPAL est d’accumuler des images à long terme des planètes géantes gazeuses de notre système solaire, pour nous aider à comprendre leur atmosphère au fil du temps. Il s’agit de la deuxième image annuelle de Saturne dans le cadre du programme OPAL.

An older OPAL image of Saturn from 6 June 2018. (NASA/ESA/Amy Simon/OPAL Team/J. DePasquale/STScI)

Saturne a toujours l’air si placide. C’est majestueux, même. Mais en y regardant de plus près, on s’aperçoit qu’il s’y passe beaucoup de choses. Quand nous pensons aux tempêtes et aux géantes gazeuses, nous pensons généralement à Jupiter, avec ses bandes orageuses horizontales proéminentes, et bien sûr, à la Grande Tache Rouge. Mais Saturne est aussi une planète très active et orageuse.

Grâce au programme OPAL, nous savons qu’une grosse tempête hexagonale a disparu dans la région polaire nord de la planète. Et les petites tempêtes vont et viennent fréquemment. Il y a aussi des changements subtils dans les bandes de tempête de la planète, qui sont en grande partie constituées de glace ammoniacale au sommet.

Mais certaines caractéristiques ont persisté.

Cassini a repéré la tempête hexagonale au pôle nord de Saturne, et cette tempête est toujours là. En fait, le vaisseau spatial Voyager 1 a été le premier à repérer cette caractéristique en 1981.

Saturn’s northern polar vortex captured by Cassini. (NASA/JPL-Caltech/Space Science Institute.)

Mais surtout, cette nouvelle image de Saturne de Hubble est tout simplement magnifique. Même si vous ne saviez rien de Saturne, sa beauté vous attirerait.

Photo composite de 2018 montrant six lunes de Saturne (NASA/ESA/ A. Simon/GSFC/OPAL/J. DePasquale/STScI)

La NASA a également publié une version annotée et plus informative de l’image de Hubble.

La dernière image montrant quatre des lunes de Saturne. (NASA/ESA/A. Simon/Goddard Space Flight Center/M.H. Wong/OPAL Team)

La NASA a également publié une vidéo en accéléré des images de Saturne de Hubble. Elle montre les lunes, ou du moins quelques-unes des plus de 60 lunes de Saturne, en orbite autour de la géante gazeuse. Elle est composée de 33 images prises les 19 et 20 juin 2019.

Et ceci :

Lire aussi : Un mystérieux flash vert repéré par un satellite de la NASA juste avant de disparaître

Source : Universe Today – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *