La célèbre salle de contrôle du réacteur 4 de Tchernobyl est maintenant ouverte aux touristes


Pour des raisons de sécurité, tous les visiteurs doivent porter une combinaison de protection contre les matières dangereuses et un casque protecteur.

réacteur-4-ouvert

Le 26 avril 1986, la centrale électrique de Tchernobyl a subi une catastrophe nucléaire ayant causé la mort de 30 personnes et en a affecté beaucoup d’autres dans les années qui ont suivi. Par conséquent, la zone entourant la centrale a été isolée en raison de ses niveaux de radioactivité dangereusement élevés.

Aujourd’hui, plus de 33 ans plus tard, la salle de contrôle du réacteur 4 de Tchernobyl est ouverte, où les touristes peuvent visiter la zone en toute sécurité.

Tourisme au Réacteur 4

Même si la salle de contrôle est ouverte aux touristes, certaines précautions sont en place. Par exemple, chaque personne entrant dans la zone doit porter une combinaison complète, des masques respiratoires, un casque et des gants pour se protéger.

De plus, les visites ne sont autorisées que dans le cadre d’une visite guidée.

Réacteur de Tchernobyl 4. Source : AIEA/Flickr

Cela s’inscrit dans le cadre du plan visant à accroître le tourisme dans le pays. Le tourisme est déjà en plein essor dans la région depuis le discours prononcé par le président ukrainien Vladimir Volydymyr en juillet, dans lequel il a déclaré que la centrale serait ouverte aux visites.

Il n’a pas fallu longtemps aux touristes internationaux pour manifester leur intérêt, étant donné qu’il était déjà piqué après le lancement de la série télévisée : Chernobyl.

Après leur visite, les touristes doivent subir deux tests radiologiques pour mesurer leur exposition aux contaminants.

Cependant, la zone autrefois extrêmement radioactive est censée être sûre de nos jours, avec autant de rayonnement qu’une radiographie normale.

La ville de Pripyat, qui est devenue une ville fantôme après la catastrophe nucléaire. Source : AIEA/Flickr

Jusqu’au milieu de cette année, la ville de Pripyat, dans le nord de l’Ukraine, et Tchernobyl, qui sont des villes voisines, étaient au centre de la zone d’exclusion – une zone d’environ 3 200 kilomètres carrés. Cela dit, quelques sections de la zone ont été visitées par des touristes audacieux au fil des ans.

Le réacteur 4 était entièrement hors limite pour tout le monde, sauf une poignée de personnes, car le rayonnement était 40 000 fois plus élevé que dans toute autre zone de la zone d’exclusion.

À quoi pouvez-vous vous attendre lorsque vous visitez le réacteur 4 ?

Vous verrez un site assez étrange de commandes poussiéreuses. La plupart des interrupteurs ont été retirés de la salle par le personnel désaffecté. Cependant, une grande partie de son câblage et de vieux gadgets sont conservés.

Une des guides touristiques officielles du site, Viktoria Brozhko, a dit à Reuters : “Beaucoup de gens viennent ici, ils posent beaucoup de questions sur la série TV, sur tous les événements. Les gens sont de plus en plus curieux…. Pendant toute la durée de votre visite dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, vous obtenez environ deux microsieverts, ce qui est égal à la quantité de radiation que vous recevriez en restant à la maison pendant 24 heures.”

Il est peut-être temps de voir par vous-même à quoi ressemble la salle de commande d’une vieille et célèbre centrale nucléaire endommagée.

Lire aussi : Des scientifiques ont fabriqué de la vodka à partir de la zone radioactive de Tchernobyl. Ils disent que c’est sans danger à boire

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *