Quelqu’un a réalisé une carte extrêmement détaillée de l’Antarctique avant que le continent ne soit recouvert de glace

recouvert de glace

La glace en Antarctique est apparue il y a quelques 35 millions d’années selon les experts. D’une certaine façon, il existe de nombreuses cartes anciennes qui montrent l’Antarctique sans aucune trace de glace. Comment est-ce possible sur Terre ?

Croyez-vous que l’histoire, comme nous l’avons étudiée à l’école, est incomplète ?

Et si je vous disais qu’il y a d’innombrables découvertes réalisées à travers la planète qui indiquent un grand nombre d’énigmes dans l’Histoire que les universitaires n’arrivent pas comprendre.

Parmi les nombreuses découvertes qui remettent en question l’histoire moderne, il y a un ensemble de cartes anciennes qui révèlent un secret qui a duré longtemps.

Quand est-ce que l’Antarctique n’était pas recouvert par la glace que nous connaissons ? Selon les experts, la glace en Antarctique est «soudainement apparue» il y a environ 35 millions d’années. 100 millions d’années avant cela, le continent restait exempt de glace.

Mais, si la glace est apparue sur le continent depuis si longtemps, qui sur Terre aurait pu créer des cartes qui représentent l’Antarctique sans glace ?

Même après que l’Antarctique ait déménagé dans son emplacement actuel, le continent maintenant glacial est resté un paradis subtropical. Les experts conviennent qu’il s’agit d’un «changement soudain» sur le plan géologique.

Avec ses 14,0 millions de kilomètres carrés, l’Antarctique est le cinquième plus grand continent de notre planète, autrement dit le double de l’Australie.

L’existence d’innombrables cartes, comme la célèbre carte de Piri Reis, est considérée par beaucoup comme une preuve que nos ancêtres connaissaient la forme exacte de notre planète, sa taille et étaient suffisamment avancés pour utiliser la trigonométrie sphérique et des calculs mathématiques précis et élaborés comme si dans un passé lointain, il y a des milliers d’années, peut-être des dizaines de milliers d’années, une civilisation inconnue sur notre planète a entrepris un projet de cartographie à l’échelle mondiale de la planète comme nous l’avons fait dans les temps modernes.

La carte Piri Reis montre quelque chose qui n’aurait pas été possible pour une carte dans les années 1500.

La carte a été composée par l’amiral turc Piri Reis et elle représente l’Antarctique qui n’a été découvert qu’entre 1818-1820, sans glace.

Donc, si l’Antarctique a été découvert entre 1818 et 1820, comment, sur Terre, avons-nous une carte datant de 1500, représentant l’Antarctique sans glace ?

L’auteur Graham Hancock a expliqué parfaitement la carte lorsqu’il a écrit des mathématiques avancées dans la projection cartographique et qu’il intègre des longitudes relatives très précises. La carte elle-même intègre de nombreuses fonctionnalités qui n’auraient pas dû exister au cours des années 1500.

Mais ce n’était pas l’amiral Piri Reis qui a cartographié l’Antarctique. En fait, l’amiral turc a expliqué sur les textes écrits sur sa carte comment il l’a produite. Selon les textes, la carte de Piri Reis n’est pas son propre travail, mais une composition d’environ 20 cartes plus anciennes. La seule chose que Piri Reis a fait a été de toutes les regrouper.

Ces anciennes cartes utilisées par Piri Reis ont depuis été perdues.

Il est à noter que Charles Hapgood a commencé à étudier la carte de Piri Reis au milieu du 20ème siècle et a publié le livre Maps of the Ancient Sea Kings en 1966. Hapgood affirme que cette carte et d’autres appuient une théorie de l’exploration globale par une pré-civilisation non découverte. Il soutient cela avec une analyse des mathématiques des cartes anciennes et de leur précision, il dit que l’instrumentation surpasse celle qui était disponible au moment de la réalisation de la carte. Hapgood a soutenu qu’en raison de la carte qui a été assemblée à partir de composants, la section des Caraïbes a été tournée à près de 90° du sommet de l’Amérique du Sud. Il l’a attribué soit à la copie d’une projection polaire, soit à l’espace disponible en articulant la carte à cet endroit et en lui donnant un «nord alternatif», dont d’autres exemples sont connus dans les cartes de l’époque. (Source)

Certains diraient, Nah… c’est juste un hasard, peut-être que ce n’est même pas l’Antarctique. C’est juste, mais pourquoi la carte d’Hadji Ahmed existe ? Ce graphique ancien a été créé en 1559 et montre des délimitations incroyablement précises de la côte occidentale de l’Amérique du Nord et de l’Antarctique. Ce qui est encore plus incroyable est le fait que cette ancienne carte montre une connexion avec un pont terrestre qui relie la Sibérie et l’Alaska, indiquant qu’elle provient d’un moment où le pont était encore présent.

Eh bien, la carte d’Hadji Ahmed pourrait également avoir été mal interprétée. Mais qu’en est-il de la carte de Buache ?

La carte de Buache a été créée par un géographe français sous le nom de Philippe Buache de la Neuville. La carte de Buache comporte deux versions.

L’une des cartes est censée représenter avec précision le littoral sans glace de l’Antarctique tandis que l’autre carte ne fait aucune mention du continent.

Beaucoup indiquent que Buache ignorait l’existence du continent glacé et que ses représentations n’étaient rien d’autre qu’une hypothèse.

Si les cartes ci-dessus ne suffisent pas, il y a une autre carte qui montre la même chose. La carte du monde d’Oronce Fine créée en 1534, est un diagramme antérieur qui affiche les caractéristiques de l’Antarctique lorsque le continent n’était pas couvert par la glace.

Source : Ancient Code

1 Commentaire

  1. Un passant

    Sur nos planisphères modernes non plus, il n’y pas de glace, tout comme il n’y a pas de petites dunes à l’emplacement du Sahara! D’autant que Piri Reis affirmait détenir ces connaissances sur l’hémisphère sud de marins portugais, qui se seraient égarés mais qui auraient affirmé que dans la fameuse “Antarctique”, il faisait chaud. Or l’étude des calottes polaires prouve bien qu’au XVIème siècle l’Antarctique était dans la glace !

    Dans cette affaire, les explications rationnelles/officielles ne me satisfont pas du tout, mais celles des gens qui sautent sur cette carte pour l’attribuer aux ETs, Atlantes etc ne me satisfont pas plus. Le mystère reste entier pour moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *