Le tremblement de terre à Salt Lake City a provoqué le rejet d’un panache d’acide chlorhydrique


Les communautés l’ont échappé belle lorsque les vents ont chassé un panache d’acide chlorhydrique créé par le tremblement de terre de Salt Lake City hier.

Le 18 mars 2020, un peu après 7 heures du matin, un tremblement de terre d’une magnitude de 5,7 a frappé juste au sud-ouest de Salt Lake City, dans le canton de Magna. L’aéroport de Salt Lake City, situé à proximité, a été fermé jusqu’à ce que les pistes puissent être inspectées, et les vols vers l’aéroport ont été déviés.

Les vols au départ de l’aéroport ont été retardés et les halls de l’aéroport ont été évacués. La statue de l’ange Moroni qui se trouve au sommet du temple emblématique de Salt Lake de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a perdu sa trompette, et un certain nombre de bâtiments ont perdu leurs façades en briques.

La statue au sommet du temple de Salt Lake City.

Dans toute la région de Salt Lake, les conduites d’eau et de gaz ont été interrompues, et les personnes vivant le plus près de l’épicentre du séisme ont vu des objets tomber des murs et le contenu des armoires être jeté au sol.

Un panache d’acide

Juste à l’ouest de Salt Lake City, le long de la route 201 de l’État de l’Utah, se trouve la raffinerie de Kennecott Utah Copper, une division du groupe Rio Tinto. Dans un entrepôt de trois étages et de 1 800 mètres carrés, le tremblement de terre a provoqué un déversement d’acide chlorhydrique. Un panache d’acide s’est rapidement formé et, par chance, le vent soufflait du sud-ouest. Cela a poussé le panache au-dessus du Grand Lac Salé, et l’a éloigné des zones habitées.

Selon Jared Mendenhall, du département de la qualité de l’environnement de l’Utah, la création du panache a déclenché une réaction complète aux matières dangereuses. Des équipes de huit organismes d’État et locaux sont intervenues, les intervenants revêtant des combinaisons de type A pour les matières dangereuses. Ces combinaisons sont entièrement encapsulées et comprennent des respirateurs.

La 85e équipe de soutien civil de la Garde nationale de l’Utah a également été appelée à intervenir. Wade Mathews, de la division de gestion des urgences de l’Utah, a déclaré : “J’ai cru comprendre qu’au cours de l’évaluation, le panache s’éloignait des zones peuplées, et qu’il y avait un approvisionnement limité qui s’est épuisé.” Mathews a également déclaré que “le risque pour la communauté voisine s’est atténué”.

L’acide chlorhydrique concentré, également connu sous le nom d’acide chlorhydrique fumant, forme naturellement des brouillards acides, comme le panache d’aujourd’hui. Selon Wikipédia, “le gaz a un effet corrosif sur les tissus humains, avec le potentiel d’endommager de façon irréversible les organes respiratoires, les yeux, la peau et les intestins”. Si le gaz se mélange avec des produits chimiques oxydants courants, comme l’eau de javel, le gaz toxique qu’est le chlore est produit.

L’Agence de protection de l’environnement classe et réglemente l’acide chlorhydrique comme une substance toxique.

Matthew McFarland, porte-parole de la Unified Fire Authority, a déclaré à IE que “les intervenants d’urgence coordonnent et évaluent, et font de leur mieux pour rétablir les choses à la normale et pour poursuivre nos efforts contre le Covid-19 en même temps”.

Selon McFarland, l’entrepôt où le déversement a eu lieu abrite également un certain nombre d’autres substances, et que Kennecott est “bien conscient de ce qu’ils ont là-bas”. À l’heure actuelle, des détecteurs surveillent l’air.

Dans un courriel adressé à IE, le porte-parole de Kennecott, Kyle Bennett, a déclaré que “par précaution, toutes les opérations ont été temporairement interrompues. Dans l’ensemble de nos opérations, nous effectuons les inspections nécessaires pour redémarrer en toute sécurité”. Bennett a également confirmé que “State Road 201 a été temporairement fermée pendant que nous terminons l’inspection de résidus”.

La route nationale 202 a également été fermée, et pendant un certain temps, les autorités ont envisagé de fermer la I-80, qui est une importante liaison est-ouest à travers les États-Unis.

Lire aussi : Un tremblement de terre énorme en Bolivie a révélé de vastes chaînes de montagnes sous la surface de la Terre

Source : Interesting Engineering – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *