Les lasers révèlent un monument intrigant de l’âge du bronze caché dans la forêt de Dean


La forêt de Dean, cachette d’Harry et d’Hermione et demeure de la soi-disant pierre saignante, cache depuis longtemps un mystérieux monument appelé cairn circulaire.

Les vestiges du monument, qui remontent à l’âge du bronze, ont été révélés grâce à la technologie laser appelée lidar, une technique utilisée auparavant pour découvrir des milliers de structures mayas dans la jungle guatémaltèque, parmi d’autres structures anciennes intrigantes.

Une forêt dans le Gloucestershire, en Angleterre, située entre Oxford et le sud du Pays de Galles, n’est peut-être pas aussi passionnante qu’une jungle tropicale, mais la découverte est certainement fascinante.

“C’était très excitant. Je m’attendais à trouver pas mal de nouveaux sites avec le lidar, mais rien d’aussi intéressant que celui-ci”, a déclaré l’archéologue Jon Hoyle, qui a trouvé la structure, à BBC News. Il parle de cette découverte dans un nouveau livre intitulé Hidden Landscapes of the Forest of Dean.

Au début, Hoyle pensait que le monument pourrait être un emplacement de canon utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, mais une étude plus poussée a révélé qu’il était beaucoup, beaucoup plus ancien. La structure a probablement été créée entre 2500 et 1500 ans avant notre ère, à l’âge du bronze, une période de l’histoire britannique où le bronze a progressivement remplacé la pierre comme matériau clé utilisé pour fabriquer les outils.

Vue lidar de l’anneau cairn.

Nous ne savons toujours pas exactement à quoi servaient les cairns circulaires. Il s’agit de remblais circulaires et bas, réalisés avec de la terre et de la pierre. Des tombes ont été trouvées dans certains cairns circulaires, mais on pense que leur fonction principale n’était pas de servir de cimetière. On croit qu’ils ont été utilisés à des fins cérémonielles, et des traces d’incendie ont été trouvées à l’intérieur de leur périmètre.

Le cairn circulaires dans la forêt de Dean mesure 25 mètres de diamètre et comprend au moins 10 pierres calcaires blanches, d’un mètre de hauteur ou moins, rapporte BBC News. Bien que ces structures intrigantes aient déjà été découvertes dans d’autres comtés du Royaume-Uni, c’est la première fois qu’on en découvre dans le Gloucestershire. Il se trouve dans un endroit secret, quelque part près du petit village de Tidenham.

“Suite à une enquête lidar réalisée dans la forêt de Dean en 2010, un élément circulaire a été révélé parmi les arbres”, a déclaré un porte-parole de Forestry England dans une déclaration envoyée par courriel à IFLScience. “La Forestry Commission, maintenant connue sous le nom de Forestry England, a soigneusement défriché le site des arbres et des ronces à l’époque pour découvrir cette relique de l’âge du Bronze. Depuis sa découverte, nous avons soigneusement géré le site pour assurer sa préservation.”

Sans l’aide de la technologie lidar, qui signifie Light Detection and Ranging, la découverte n’aurait pas encore été faite dans le sous-bois verdoyant de la forêt. Cette technologie permet de cartographier les structures cachées en produisant des faisceaux laser et en mesurant la lumière qui rebondit. Ces dernières années, la technologie a été utilisée pour découvrir l’ancienne ville cachée du Cambodge, Mahendraparvata, révéler les tunnels secrets des Templiers et découvrir les restes d’une mégalopole maya tentaculaire dans la jungle dense de l’Amérique centrale.

Lire aussi : Une ville précolombienne perdue découverte dans la région à l’origine de la légende de l’Eldorado

Sources : IFLScience, BBC News – Traduit par Anguille sous roche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *